Recherche

Accueil > Sports > Rugby Pro D2 - Quand Provence Rugby tutoie les sommets

< >

Rugby Pro D2 - Quand Provence Rugby tutoie les sommets

samedi 5 mars 2022

Quel match ! L’affrontement des Provençaux et des Basques, jeudi soir en direct devant les caméras de Canal + a livré l’un des plus beaux match de Pro D2 qu’il nous ait été donné de voir cette saison. Assurément le plus beau et le plus aboutit à domicile des Aixois.

JPEG - 224.4 ko
Une image de la victoire avec une touche volée par les Noirs sur un lancer de Bayonne (Photo M.E.)

On dit souvent que pour faire un grand match il faut deux équipes et si on ajoute un stade à guichets fermés, un temps frais et sans vent et un direct à la télé, tous les ingrédients étaient réunis pour vivre un moment hors du commun et ce fut le cas. 10 essais, une victoire provençale 46-29 et 80 minutes sans temps morts d’une opposition musclée et techniquement superbe de la part des deux formations.

Face à l’Aviron Bayonnais, l’un des ogres de la saison, Provence Rugby, dans une composition presque type, a enfin montré son vrai visage ne tombant ni dans ses travers qui génèrent des cartons jaunes, voire rouges, ni dans ces périodes ou la baisse de l’intensité offre des opportunités à l’adversaire. Solidarité et discipline sont les deux mots qui viennent à l’esprit pour qualifier la performance des Noirs au soir de ce combat. « Je suis fier de mon équipe, de son investissement, de sa détermination et de sa motivation pendant 80 minutes », se plaisait à souligner un Mauricio Reggiardo pour une fois souriant en conférence de presse d’après match. « La performance de ce soir vient consacrer le travail qui est effectué par tout le monde, staff et joueurs, depuis le début de la saison », poursuivait le manager général avant d’ajouter : « On est capables de faire ça, il faut garder cette mentalité, cultiver cet état d’esprit et rester disciplinés. »

Super Ruru et Malet majeur

Nul doute que le technicien argentin aura l’occasion d’approfondir ce discours dans les heures qui arrivent. Car après avoir disposé de Bayonne avec la manière, ce serait pour le moins malvenu de prendre une gamelle jeudi prochain en recevant Aurillac. Une chose est certaine, si les Noirs entrent sur le terrain avec la même envie que face à Bayonne et dans les mêmes dispositions tactiques, on peut espérer le meilleur. D’autant plus que la performance collective a bénéficié, jeudi, de l’apport magistral d’individualités. Ainsi le demi de mêlée Jonathan Ruru a démontré l’étendu de son talent avec clairvoyance et précision du jeu. Charles Malet, quant à lui, vaillant capitaine, a séduit par sa puissance physique et sa combativité.

Un investissement récompensé dès la 8e minute par un essai. Théo Belan et Peter Betham ont, eux aussi brillé. Mais au bout du compte tous se sont mis à la disposition du collectif pour signer ce résultat positif qui figure en bonne place dans les annales de la saison. « L’objectif est toujours de terminer pas plus bas que le 8ème place », rappelle Mauricio Reggiardo. Mais au regard de la prestation de jeudi, aller titiller la 6e position synonyme de phases finales ne semble plus si éloigné que ça. Pour y arriver, il faudra déjà disposer d’Aurillac dans quelques jours. Ce devrait être, une fois de plus, devant quelque 6 000 supporters…
Michel EGEA
Provence Rugby vs Aurillac, jeudi 10 mars à 20 heures, stade Maurice David au Jas de Bouffan. provencerugby.com

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.