Recherche

Accueil > Méditerranée > Echanges > SOS Méditerranée alerte sur sa situation financière

< >

SOS Méditerranée alerte sur sa situation financière

vendredi 16 décembre 2022

Alors que l’Ocean Viking prépare son retour en Méditerranée centrale pour sauver des vies, SOS Méditerranée alerte sur l’état de ses finances en cette fin 2022, année très impactée par les conséquences de la guerre en Ukraine. Face à la forte augmentation de ses coûts d’opérations, l’association en appelle à la générosité du grand public, des mécènes et des collectivités territoriales.

PNG - 311.7 ko
(Photo Tara Lambourne / SOS Méditerranée)

La Méditerranée centrale est la route migratoire maritime la plus meurtrière au monde depuis 2014 [1]. En 2022, au moins 1 362 femmes, hommes et enfants y ont perdu la vie. Face à ce drame humanitaire, les ONG de sauvetage en mer telles que SOS Méditerranée jouent un rôle vital. Or, à la suite du déclenchement de la guerre en Ukraine, l’année 2022 s’est révélée extrêmement difficile d’un point de vue financier. SOS Méditerranée doit faire face à un surcoût de plus d’un million d’euros du fait de l’explosion du prix du carburant pour son navire, dont le prix a doublé, et à l’augmentation des coûts des équipements et services nécessaires à ses opérations de sauvetage. Ceci alors même qu’une partie importante de la générosité publique et privée s’est orientée, cette année, vers l’Ukraine.

« Nous ne pouvons pas envisager qu’un navire de sauvetage aussi performant que l’Ocean Viking, avec à son bord des marins professionnels et dévoués, soit mis à quai pour des raisons financières alors que chaque jour, des vies pourraient être sauvées en Méditerranée centrale », s’inquiète Sophie Beau, cofondatrice et directrice générale de SOS Méditerranée.

Depuis le début de ses opérations en 2016, SOS Méditerranée a secouru 37 023 personnes avec l’Aquarius puis l’Ocean Viking. Près du quart de ces rescapés étaient des mineurs. « Notre situation financière est très difficile en cette fin 2022, mais nous ne baissons pas les bras. Pour continuer de faire face au drame humanitaire en Méditerranée, nous appelons au soutien financier de toutes celles et tous ceux qui partagent nos valeurs : citoyens, organisations, institutions, collectivités territoriales, répondez à notre SOS ! Vos dons sauvent des vies ! Depuis 2016, vous nous avez toujours donné les moyens d’agir, et plus que jamais nous avons besoin de vous. Nous sommes confiants, nous parviendrons à surmonter ces difficultés cette année encore, grâce à votre soutien », conclut Sophie Beau.
La rédaction

A savoir

- L’association SOS Méditerranée affrète l’Ocean Viking, un navire robuste de 69 mètres de long et 15 mètres de large. Il est équipé de trois canots de sauvetage semi-rigides (RHIBs), ainsi que d’une clinique et de fournitures nécessaires à porter secours à des centaines de personnes.
- Une équipe de marins-sauveteurs professionnels et une équipe en charge des activités post-sauvetages travaillent à bord de l’Ocean Viking.
- Les compétences et l’engagement des équipes de SOS Méditerranée ont récemment été récompensés par la Fédération Internationale de Sauvetage Maritime (IMRF). « Un prix qui reconnaît ceux qui ont fait preuve d’excellence dans leur domaine, qui ont développé des technologies ou des équipements innovants, ou qui ont agi comme un modèle pour inspirer les autres », explique l’IMRF.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.




[1SOS Méditerranée -Depuis 2014, plus de 25 000 hommes, femmes et enfants sont morts en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.