Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > Saison touristique 2021, la Région déclenche une vaste campagne de (...)

< >

Saison touristique 2021, la Région déclenche une vaste campagne de promotion

jeudi 13 mai 2021

Saint-Tropez (Var), lieu hautement touristique en période estivale, avait été choisi, par Renaud Muselier, président de Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour rencontrer les professionnels du tourisme, en présence de François de Canson, président du Comité Régional de Tourisme (CRT).

PNG - 765.2 ko
François de Canson, président du Comité Régional de Tourisme ©Alain Blanchot

Le 8 mai, les deux élus se sont entretenus avec les professionnels du monde de la nuit, dont Jean Roch, dirigeant des VIP Room, afin de rappeler le soutien de la Région Sud pendant la crise et trouver des solutions pour la réouverture.

Équipes gouvernementales hors-sol

« Être ici aujourd’hui à 10 jours des réouvertures n’est pas anodin. Vous êtes l’épicentre du tourisme estival. Saint-Tropez, ce Golfe mythique, vers lequel tous les regards convergent au coup d’envoi des beaux jours. 130 ans que ça dure. L’installation de Paul Signac ou quand Saint-Tropez devient le rendez-vous des artistes et des écrivains, puis les années folles Colette à la Treille Muscade, Cocteau, Arletti, l’après-guerre et cette presqu’île où le tout Saint-Germain-des-Prés se presse, la nouvelle vague puis les yéyés », a lancé Renaud Muselier, avec enthousiasme.

Il ajoutait en guise d’avertissement : « Cet été plus que jamais, vous serez l’objet d’attention sur votre exemplarité à gérer ce que certains qualifieraient d’ingérable : tenir le cadre pour que la fête ne s’arrête pas. Ramenez le sourire et la joie de vivre, je veux réussir le cœur de saison 2021 et notre été indien. Nous le devons à nos professionnels et les errements connus ces derniers mois qui nous ont mené à une saison ski cauchemardesque ne doivent en aucun cas se reproduire. L’été, c’est 50 % des recettes touristiques en région, on ne va pas à nouveau se laisser handicaper par des postures stériles d’équipes hors-sol qui collectionnent des décisions iniques ».

Une stratégie gagnante

François de Canson a dessiné pour sa part les objectifs de la destination Provence-Alpes-Côte d’Azur : « Nous voulons développer son économie touristique, à ne pas confondre avec l’accroissement systématique du nombre de touristes de manière décomplexée. Cette stratégie a fonctionné grâce au développement du tourisme 4 saisons, une unité des acteurs autour des 3 marques monde, la gestion des flux touristiques, le ciblage des clientèles internationales selon leurs mode de consommation du territoire et la structuration de filières touristiques, certaines se pratiquant à l’année comme le golf, les activités de pleine nature, le vélo, d’autres plus ciblées comme le nautisme, la plongée, l’évènementiel d’affaires ».

Le président du CRT a détaillé les actions de structuration de l’offre qui accompagnent cette stratégie de développement de l’économie touristique dans des visées d’excellence et d’exemplarité, notamment par des subventions d’investissement aux hébergeurs, soumises à des critères d’écoresponsabilité ou d’accessibilité handicap. Idem pour l’accompagnement de grands événements, congrès ou salons.

Une grande campagne de promotion dans les médias

Le président du CRT a poursuivi : « Le CRT est à vos côtés dans une relance promotionnelle avec près de 4 millions engagés pour "On a tous besoin du Sud 2" ». Concrètement, cette campagne repose sur un premier volet visant à assoir la notoriété des destinations infra régionales. Aussi, près de 180 spots TV sur France Télévisions aux heures de grande écoute, et près de 370 spots radio sur Europe1 et NRJ seront diffusés d’ici la fin-mai. En parallèle, une vaste campagne digitale sera déployée en mai, juin et septembre, notamment via une opération spéciale avec Le Monde.fr. A cela, viendront s’ajouter une présence sur des sites premium news et lifestyle, sur les réseaux sociaux et sur le replay de France Télévisions.

Le second volet du dispositif est dédié à la conversion et à la stimulation des ventes.Hotels.com pour promouvoir l’hôtellerie, et notamment les 2 et 3 étoiles, Voyage Privé pour promouvoir les hôtels et résidences de tourisme 4 et 5 étoiles pendant les ailes de saison. Le CRT s’est également engagé avec le groupe Webedia pour l’hébergement locatif, le camping et les autres hébergements marchands et avec les Relais et Châteaux, permettant de pousser la "Route du bonheur #OnaTousBesoinduSud".

Enfin, la Région par le biais du CRT a lancé une campagne pan-européenne, coconstruite avec Atout France. Cette campagne, nommée #ExploreFrance, a pour but d’accompagner la reprise progressive des déplacements européens, avec, comme ambition, de séduire les clientèles, via une offre axée nature et durable. Au final, cette campagne ambitieuse mobilise un budget supérieur à 10 millions d’euros, toutes les régions métropolitaines y contribuent.

« D’un point de vue financier, notre région est d’ailleurs celle qui contribue le plus à cette campagne France sur les marchés européens. A nouveau grâce à une large mutualisation budgétaire, la région Sud y contribue pour près de 1 million d’€, budget doublé par Atout France et les partenaires privés, soit plus de 2 millions d’€ pour valoriser les destinations Provence, Alpes et Côte d’Azur et stimuler les réservations internationales qui avaient tant manqué l’an passé. Les campagnes seront déclenchées en fonction de l’évolution sanitaire de la France et de chacun des pays que nous jugeons prioritaires : Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Suisse et Italie », annonce le responsable du CRT.

« Cette crise qui nous frappe à coups de rebonds nous aura démontré une chose, l’indispensable interconnexion de tous nos échelons territoriaux. Cela ne marche que parce que nous poussons tous dans le même sens en même temps : offices de tourisme, agences départementales, comité régional. Nous mettons nos outils et nos budgets en commun pour aller chercher ce que personne n’arrive à décrocher aujourd’hui en France », a conclu François de Canson.
Gilles CARVOYEUR

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.