Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Sanary : terre de mer et d’esprit olympique

< >

Sanary : terre de mer et d’esprit olympique

mercredi 5 mai 2021

Labellisée Terre de jeux en 2019, Sanary-sur-Mer insuffle une dynamique sportive qui doit porter sa population vers une énergie unique. L’esprit olympique qui souffle sur la France, depuis la désignation de Paris comme ville organisatrice, crée une synergie avec les ambitions de chacun, permettant de vivre pleinement l’aventure olympique et paralympique dès maintenant ! Pour débuter cette aventure vers Paris 2024, sur une initiative de la société Nautique de Sanary, la Ville de Sanary propose l’exposition à ciel ouvert « Sanary Terre de Voiles » jusqu’au 13 juin.

Déambulez et découvrez les superbes photographies de quatre talentueux photographes : Stéphane Ledauphin, Jean François Canavaggia, Gérard Coulon et Piérick Jeannoutot.

Stéphane Ledauphin

Stéphane Ledauphin débute la photographie à 10 ans avec un simple Kodak Instamatic. Plus tard, son premier travail d’été lui permettra d’acquérir un boitier réflex qui le suivra de nombreuses années. En 1986, alors animateur du club photo de son lycée, il passera quelques nuits dans le labo à développer les films et réaliser les tirages des reportages des événements étudiants de l’époque. Parallèlement, dès l’adolescence, il pratique la voile essentiellement sur des bateaux du patrimoine. Le domaine maritime et tout ce qui touche à ses savoirs faire sont naturellement devenus son domaine de prédilection, que cela soit en argentique ou en numérique.
ledauphin.org

Jean-François Canavaggia

Autodidacte de 53 ans, il est tombé dans la photo et la Voile : «  L’alliance de la mer et des régates m’a fait basculer dans ce monde incroyable. Si la vitesse, l’ouverture, les temps de pause sont importants, observer et regarder avec les yeux ouverts est essentiel ! La Couleur est un bonheur des yeux, le Noir et Blanc peuvent se révéler très colorés aussi, des lumières insoupçonnées apparaissent avec de bons traitements de l’image. La simple photo d’un bateau peut devenir un tableau couvert d’embruns le temps d’un instant. Couvrant les principales régates du circuit classique de l’AFYT (Association Française des Yacht de Tradition). J’ai la chance d’immortaliser ces voiliers pour la plupart centenaires et plus encore… Mes photos m’ont permis de gagner différents Awards lors de concours avec le Parc National des Calanques, le National Historic Ships… »
jeffphotographies.com

Gérald Coulon

Gérald Coulon est originaire de la ville de Nantes, une cité au riche patrimoine maritime. Dès l’enfance, il s’intéresse au monde de la mer et aux arts graphiques : il dessine, peint, sculpte… Diplômé en audio-visuel, il s’oriente en 1997 vers des études de photographe artistique. En 2000, il s’installe dans la région Sud où il retrouve l’univers maritime qui lui est cher et commence à photographier les voiliers classiques, fasciné par leur élégance. Présent sur la plupart des évènements nautiques de la côte d’azur, il recherche le meilleur point de vue, la meilleure perspective pour saisir l’émotion qu’offrent ces spectacles grandioses. Depuis 2015, il consacre du temps à la mise en place d’un nouveau système de capture d’images par drones en mer.
lunoco-photo.com

Piérick Jeannoutot

Graphiste et photographe depuis les années 80, Piérick Jeannoutot a cocréé Zen, société de créations graphiques marseillaise de renom, mais il est également sociétaire de La Nautique, club mythique de la cité phocéenne. La mer est une seconde nature et la voile, qu’il a découverte à l’âge de 10 ans, une passion. D’où ce besoin d’être en mer, aussi souvent que possible. L’implication dans les diverses manifestations nautiques des clubs de la ville, l’amène régulièrement à gérer la conception graphique de celles-ci et de réaliser les reportages photographiques. Ce besoin d’évasion le pousse aussi à prendre quelques avions pour aller à la rencontre des autres, ailleurs. Ainsi, depuis plusieurs années, il se rend régulièrement en Asie pour réaliser des prises de vues de la frontière chinoise au delta du Mékong. Mais le voyage ne s’arrête pas là, il ne s’arrête jamais….
www.pierik.fr

Mathieu SELLER

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.