Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Solidarité. La ville de Marseille se mobilise pour venir en aide au peuple (...)

< >

Solidarité. La ville de Marseille se mobilise pour venir en aide au peuple ukrainien

dimanche 27 février 2022

Face à l’épreuve tragique que subit actuellement le peuple ukrainien, Benoît Payan, maire de Marseille, a décidé de mobiliser la ville et ses moyens pour lui apporter tout son soutien et sa solidarité.

JPEG - 597.2 ko
Les Marseillaises et les Marseillais qui le souhaitent pourront apporter dès ce lundi 28 février des produits de premières nécessité au sein de l’Hôtel de Ville ©Hagay Sobol

Ainsi, la ville de Marseille se tient prête à accueillir si nécessaire des réfugiés de guerre ukrainiens qui ont fui les zones de combat. Elle mettra notamment des bâtiments communaux à disposition des services d’urgences.

Par ailleurs, la municipalité met en place une collecte de dons afin de porter secours aux populations touchées par les attaques russes. « L’Histoire de Marseille, ville fraternelle, s’est faite de l’accueil de populations étrangères. Aujourd’hui, nous nous tenons prêts, si le gouvernement nous le demande, à perpétuer cette tradition pour venir en aide au peuple ukrainien, et aux habitants de notre ville sœur Odessa. Ainsi, nous mobilisons nos services pour organiser une collecte de dons au sein de l’Hôtel de Ville et constituer une réserve citoyenne de denrées d’urgence pour les familles ukrainiennes. Les Marseillaises et Marseillais sont généreux et solidaires, ils n’ont cessé de le démontrer. Nous mobilisons tous nos moyens pour nous rendre utiles et pour prendre notre part », déclare le maire de Marseille.

Pour Benoît Payan, il ne suffit pas de dire que l’on est solidaires : « Il nous faut l’être par des actes et des engagements. Nous n’avons pas le droit de rester inertes lorsque des vies sont en danger. Les Ukrainiens savent qu’ils pourront toujours trouver à Marseille l’aide dont ils ont besoin. » C’est d’ailleurs dans cette optique qu’il indique avoir adhéré à l’Association nationale des villes et territoires accueillants (Antiva), « destinée à mettre en place une politique d’accueil digne et de répondre aux urgences de l’accompagnement des populations en danger dans le monde », affirme Benoît Payan.

Dans ce contexte d’urgence, les Marseillaises et les Marseillais qui le souhaitent pourront ainsi apporter dès ce lundi 28 février après-midi médicaments, vêtements et produits de premières nécessité au sein de l’Hôtel de Ville :
- couvertures thermiques, sacs de couchage, plaids, matelas, oreillers ;
- gels douche, dentifrice et brosses, couches, serviettes en papier, antiseptique, alcool, masques réutilisables et jetables ;
- fournitures d’habillement, tentes, lits de camp, serviettes en microfibre, sets de vaisselle réutilisables ; Piles, bougies, torches ;
- alimentation : eau, aliments instantanés, barres énergétiques, fruits secs, noix, conserves, pâtes, céréales instantanées.

L’ensemble des services municipaux, le Bataillon de Marins-Pompiers et le Samu social de la ville de Marseille ainsi que l’AP-HM « se coordonnent face à l’urgence de la situation pour organiser, réceptionner, stocker et acheminer cette récolte de dons et apporter leur savoir-faire. »
La Rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.