Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Sommet européen des Régions et des Villes à Marseille les 3 et 4 mars : (...)

< >

Sommet européen des Régions et des Villes à Marseille les 3 et 4 mars : Mettre les citoyens au cœur de l’Europe

mardi 1er mars 2022

Les dirigeants locaux de toute l’Union européenne adopteront une déclaration en soutien à l’Ukraine à l’occasion du 9e Sommet européen des Régions et des Villes. Ce sommet, organisé dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne, se tiendra les 3 et 4 mars au Palais des Congrès et des Expositions de Marseille Chanot.

JPEG - 117.1 ko
©Hagay Sobol

À un moment crucial pour l’Europe, le Comité européen des régions et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur accueillent plus de 2 000 dirigeants internationaux européens, locaux et régionaux à Marseille à l’occasion du 9e Sommet européen des Régions et des Villes. Ce sommet, organisé dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne, se tiendra les 3 et 4 mars au Palais des Congrès et des Expositions de Marseille Chanot.

Dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les villes et régions de l’UE exprimeront formellement leur soutien au peuple ukrainien. Ils partageront également leur vision de l’Europe, appelant à un renforcement des fondements démocratiques de l’UE et à un changement fondamental afin que les communautés locales soient mieux à même de relever des défis tels que la fourniture de soins de santé, les catastrophes naturelles, le changement climatique et les disparités territoriales.

« Manifeste des collectivités régionales et locales pour la démocratie européenne »

Les élus locaux et régionaux de l’UE adopteront leurs recommandations finales pour la conférence sur l’avenir de l’Europe sous la forme d’un « Manifeste des collectivités régionales et locales pour la démocratie européenne ». Ce manifeste soulignera que le fonctionnement démocratique de l’UE nécessite une plus grande participation des régions, des villes et des villages, ainsi qu’un renforcement de l’engagement démocratique des citoyens, en particulier des jeunes. L’accent devrait être mis sur la mise en place d’une reprise inclusive après la crise de la Covid-19, le renforcement de la cohésion territoriale et sociale en Europe et le soutien aux transitions écologique et numérique.

« Le Sommet vise à améliorer la démocratie européenne »

D’après Apostolos Tzitzikostas, le Président du Comité européen des Régions :« Ce sommet de Marseille rassemble des milliers de dirigeants européens contre l’invasion brutale de l’Ukraine par la Russie. Les dirigeants se montreront ensemble solidaires, en faveur de la paix, de la démocratie, du dialogue et des droits fondamentaux pour la population ukrainienne et discuteront de la manière de lui apporter une aide concrète. C’est l’occasion de réaffirmer que les principaux défis — sécurité, protection des droits de l’homme, urgence climatique, services publics et disparités régionales — nécessitent une unité européenne et des réponses européennes communes qui commencent dans nos régions, nos villes et nos villages. Le Sommet vise à améliorer la démocratie européenne afin qu’elle protège, soutienne et améliore la vie de chacun à l’intérieur et à l’extérieur des frontières de l’UE, en la rapprochant des citoyens ».

« Nous devons faire de la Présidence Française de l’Union Européenne une réussite »

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France, déclare : « Au moment où la guerre est à nos portes, nous devons affirmer avec force que nous aimons l’Europe, qu’elle nous est utile et qu’elle nous protège ! En l’espace d’une mandature, nous avons replacé l’Europe au cœur du développement économique, environnemental et numérique de notre région. Ce 9e Sommet des Régions et des Villes revêt un caractère spécial. Je tiens à remercier le Président Tzitzikostas et les équipes du Comité européen des Régions pour la qualité du travail que nous menons ensemble autour de ce temps fort. On n’a jamais autant eu besoin des territoires européens, des Maires, des Présidents de Région, des élus locaux, qui sont des amoureux de l’Europe, pour construire l’avenir de la démocratie européenne décentralisée. Ils incarneront toujours mieux l’Europe, mettons-les en valeur. Au-delà de ce Sommet, nous devons faire de la Présidence Française de l’Union Européenne une réussite. On n’a jamais autant eu besoin d’un moteur français en Europe, pour arriver à des résultats et à des accomplissements majeurs  ».

Le Sommet sera inauguré par le Président Tzitzikostas, le Président Muselier, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion territoriale et des relations avec les collectivités locales et régionales, Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, Martine Vassal, Présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence et du Conseil départemental de Bouches-du-Rhône, Benoît Payan, Maire de Marseille et et André Viola, Président de la délégation française au Comité européen des régions.

Le programme s’articulera autour de quatre thématiques :

1.Les territoires européens face aux grands défis sociaux et sociétaux le 3 mars Cette session et les trois tables rondes seront axées sur le renforcement de la résilience sanitaire, l’accélération de la transition numérique et l’anticipation, la prévention et l’adaptation face aux changement climatique. Parmi les principaux intervenants figurent Werner Hoyer, Président de la Banque européenne d’investissement, Frans Timmermans, Vice-président exécutif de la Commission européenne, Hans H. Kluge, Directeur régional pour l’Europe de l’Organisation mondiale de la santé, et Janez Lenarčič, Commissaire européen chargé de la gestion des crises.

2.Cohésion et relance le 3 mars
Le rôle de la politique de cohésion de l’UE dans la relance postpandémique fera l’objet d’un débat auquel participeront Elisa Ferreira, Commissaire européenne chargée de la cohésion et des réformes, Jacqueline Gourault, Ministre de la cohésion territoriale et des collectivités locales et régionales, et Younos Omarjee, Président de la Commission REGI du Parlement européen. La relance des zones rurales, la coopération transfrontalière, le partenariat euro-méditerranéen et l’élargissement de l’UE figurent parmi les thèmes des tables rondes.

3. Bâtir la Maison de la démocratie européenne le 4 mars
Les vice-présidents de la Commission européenne Margaritis Schinas (Promouvoir notre mode de vie européen) et Dubravka Šuica (Démocratie et démographie), la Présidente du Parlement européen Roberta Metsola, la Présidente du Comité économique et social européen Christa Schweng, le premier vice-président du Comité européen des Régions Vasco Alves Cordeiro, et députée européenne Eva Maydell, Présidente du Mouvement européen international, participeront au débat avec les dirigeants locaux sur l’état d’avancement de la conférence sur l’avenir de l’Europe. Cette conférence vise à donner aux citoyens européens une voix plus forte dans le processus décisionnel de l’UE. Le rôle des collectivités locales et régionales dans la promotion des valeurs démocratiques européennes sera également abordé.

4. L’avenir de la démocratie européenne : engagement des jeunes et valeurs européennes le 4 mars
Les discussions de l’après-midi aborderont la question de l’élargissement de la participation des jeunes à la vie civique et démocratique européenne, dans le contexte de la transformation numérique et des défis pour les valeurs européennes. La session continuera avec le lancement du processus de co-création de la "Charte pour la jeunesse et la démocratie", suivi par un débat avec la Présidente du Forum européen de la jeunesse Silja Markkula et les co-organisateurs Apostolos Tzitzikostas et Renaud Muselier.

Plus d’info sur europa.eu

Le Sommet européen des régions et des villes

Le Sommet européen des régions et des villes est un rassemblement d’élus locaux organisé chaque mi-mandat par le Comité européen des régions (CdR) pour débattre des défis à venir de l’UE. Parmi les participants figurent des membres du CdR, d’autres personnalités politiques élues au niveau local et régional, des participants au programme du CdR pour les jeunes élus, ainsi que des représentants de haut niveau d’autres institutions de l’UE et d’organisations de la société civile.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.