Recherche

Accueil > Méditerranée > Var > Toulon : Escota mène une démarche volontariste en faveur de (...)

< >

Toulon : Escota mène une démarche volontariste en faveur de l’emploi local

lundi 14 juin 2021

Les travaux de l’élargissement de l’A57, au niveau des communes de Toulon, La Valette et La Garde, représentent un chantier d’envergure. Salvador Nunez, directeur de la Maîtrise d’Ouvrage du réseau ESCOTA, explique le dispositif global mis en place autoir de ce projet, notamment en termes de RSE. Parmi les priorités : privilégier l’emploi local.

©Presse Agence

Comment abordez-vous ce chantier du point de vue de la RSE ?
Salvador NUNEZ. Pour une entreprise comme la nôtre, c’est un devoir d’être exemplaire. S’inscrire dans une politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), sur nos chantiers est une philosophie. Nos projets impactent quotidiennement la vie des citoyens. La durée de travaux est longue et il ne faut pas nier que cela entraîne des nuisances. Nous devons être attentifs et mettre en place un certain nombre de mesures pour trouver les solutions les plus adéquates aux différentes situations.

Un site dédié pour comprendre les enjeux

Concrètement, quelles sont ces mesures ?
Nous avons mis en place un site dédié. Il permet de prendre toutes les informations nécessaires sur le futur chantier. On y retrouve des interviews d’experts ou les coulisses du projet. Une foire aux questions rassemble les interrogations les plus courantes. Depuis le début du chantier, une rubrique délivre de l’information spécifique. Nous avons aussi 6 agents de liaison qui réalisent du porte à porte auprès des riverains pour recueillir les doléances et questions auxquelles nous répondons le plus rapidement possible.

La priorité : privilégier l’emploi local

Au niveau de l’emploi, quelle est votre action ?
SN. Depuis plusieurs années, l’entreprise Vinci Autoroutes s’est engagée dans une démarche volontariste en faveur de l’emploi, en collaboration avec les partenaires locaux, les services de l’État et les entreprises sous-traitantes. Nous avons signé, fin 2020, une convention de partenariat avec la préfecture du Var, la Métropole TPM, la Maison de l’Emploi de TPM et Pôle emploi. Cet accord prévoie 70 000 heures d’insertion à travers l’ensemble des marchés, soit 44 emplois (équivalents temps plein), au total sur la durée des travaux. Cette opération d’élargissement constitue un chantier hors-norme pour le territoire. Elle représente une opportunité de levier en termes de soutien à l’emploi et à l’insertion. Il est de notre responsabilité de faire en sorte que le chantier profite aux publics les plus éloignés de l’emploi.

Gilles Carvoyeur

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.