Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Art de vivre > Recettes > Tradition chrétienne en Syrie et au Liban : aujourd’hui, la Sainte (...)

< >

Tradition chrétienne en Syrie et au Liban : aujourd’hui, la Sainte Barbara

vendredi 4 décembre 2015

C’est le 4 décembre que les Chrétiens de Syrie et du Liban (et aussi de Jordanie, Turquie ou Palestine) fêtent la Sainte Barbara (prononcer Bar-Bä-ra), la Sainte barbe en France. Cette fête commémore la fuite de Barbara de la tour où elle était emprisonnée. L’histoire raconte qu’elle dut se déguiser pour s’enfuir et que c’est pour cette raison que traditionnellement les enfants revêtent costumes et masques et vont frapper chez leurs voisins pour réclamer friandises ou argent. Autrefois les femmes libanaises se fardaient les yeux avec de la suie de bougie en souvenir de la Sainte martyre. Un proverbe libanais dit : "Bi eid el Berbara, byekhoud elnhar mnel leyl nattit fara", "à la Sainte Barbe, le jour prend à la nuit le saut d’une souris". La croyance raconte aussi que, dans sa fuite, Barbara se serait cachée dans un champ de blé. Depuis la coutume veut que l’on prépare la sliqua ou sleeha, bouillie de blé cuit, sucrée, parfumée à l’anis et garnie de fruits secs et grains de grenade. Ce dessert est dégusté en famille ou offert aux voisins et amis. Berbara mbarké, Joyeuse Sainte Barbe.

Recette du sleeha libanais ou sliqua (pour 6 personnes)

- 400 g de blé entier
- 200 g de sucre
- 1/2 c à café de fenouil en poudre
- 1/2 c à café d’anis vert en poudre
- 1 c à café de cannelle
- 2 c à soupe d’eau de fleurs d’oranger
- 1 tasse de cerneaux de noix concassés grossièrement
- 1 tasse de fruits secs décortiqués (amandes, pistaches, pignons)
- 1 tasse de graines de grenade fraîche
- 4 c à soupe de "dragées" de fenouil (facultatif)

Mettre dans une cocotte minute le blé bien lavé et le couvrir largement d’eau, laisser cuire sous pression 45 minutes. Une fois refroidi, mélanger le blé cuit bien égoutté avec le sucre, le fenouil, l’anis, la cannelle et l’eau de fleurs d’oranger. Goûter et rectifier l’assaisonnement (sucre) au goût. Servir dans des assiettes creuses ou des verres et mettre sur le dessus les dragées, les cerneaux de noix et les autres fruits secs torréfiées dans une poêle sans matière grasse et enfin les graines de grenade. Décorer de "dragées" de fenouil et servir tiède ou frais (réserver alors au réfrigérateur jusqu’au moment de déguster).

Mireille SANCHEZ

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.