Recherche

Accueil > Provence > Economie > Tribune de François Huet. Transition vers un tourisme positif

< >

Tribune de François Huet. Transition vers un tourisme positif

mercredi 12 mai 2021

Et si nous repensions notre rapport au tourisme ? Plutôt que de se positionner dans la consommation, peut-on envisager une manière d’explorer le monde du tourisme comme porteur de sens en conscience avec les enjeux sociétaux et environnementaux de nos territoires ?

JPEG - 198.9 ko
François Huet, pionnier dans le tourisme positif ©DR

Le secteur du tourisme comme de nombreux secteurs économiques est dramatiquement impacté par la pandémie Covid-19. C’est un véritable enjeu de survie économique et social pour les entreprises, les dirigeants, les employés et leurs territoires. Profitons de cette crise pour prendre du recul et remettre en question nos logiques traditionnelles de vente, en ne vendant pas que des chambres, des produits mais en allant plus loin en se différenciant encore plus, en développant un tourisme plus vertueux, guidé par le sens et l’expérience. Pour cela nous devons repenser notre offre intégrant les aspects sociaux, sociétaux, environnementaux de notre destination et de les valoriser dans la réflexion de la stratégie globale de notre entreprise au même niveau que l’aspect financier.

Changer de pratiques touristiques : l’affaire de chacun, l’affaire de tous

Cette crise est venue révéler en creux, les enjeux complexes auxquels le monde du tourisme (dit « de masse ») doit faire face : mondialisation, surfréquentation, voyages longues distances et précarisation des emplois saisonniers entre autres. La transition des activités touristiques est devenue urgente tant pour répondre aux enjeux à court terme (de relance économique) que pour pérenniser des propositions de valeurs à long terme.

Au-delà de la réduction des coûts générés par la mise en place de pratiques plus durables, d’autres bénéfices vont se révéler : fierté des employés, amélioration de l’expérience client, différenciation et gage de confiance, mise en réseaux des acteurs locaux, valorisation des patrimoines… Ces axes de progrès sont des clés pour assurer la pérennité de votre entreprise et de votre destination. En somme, une manière de « faire sa part » au cœur du collectif pour inventer un tourisme positif.

Mais comment faire ? Je me souviens de mon expérience aux Maldives, je dirigeais 2 hôtels et nous avions dans notre effectif un scientifique qui supervisait des programmes scientifiques sur la régénération du corail et la migration des tortues vertes en coopération avec des scientifiques internationaux. Ensemble nous avons ouvert le premier laboratoire marin dans un hôtel 5 étoiles aux Maldives. Notre raison d’être était de sensibiliser toutes nos parties prenantes (employés, touristes, écoles Maldiviennes, institutionnels, scientifiques, etc.) sur la fragilité du monde marin (la raison principale pour laquelle les touristes viennent aux Maldives est de découvrir le monde marin) en rendant la connaissance, l’expérience accessible au plus grand nombre pour permettre de continuer à semer des graines d’inspiration et d’actions.

Notre plus belle récompense est venue de nos employés de différentes manières. La première, certains sont devenus des initiateurs de projets environnementaux sur l’ile ou vivait leur famille. La deuxième, la raison d’être de ce laboratoire est devenue un véritable point d’ancrage, de fierté et de solidarité au sein de l’équipe. La troisième a été l’opportunité de l’hôtel de se différencier par rapport à la concurrence en créant sa propre niche et pérenniser son activité économique avec une stratégie environnemental et social alors que la concurrence se battait sur les tarifs en offrant des produits identiques.

Plus, 15 ans plus tard, 80% des hôtels aux Maldives ont des biologistes marins au sein de leur hôtel pour sensibiliser les clients sur la fragilité de l’environnement. Nous n’avions jamais imaginé avoir autant d’impact.

Le premier confinement a été le fruit d’une réflexion profonde sur comment mettre à bon usage mon expérience international d’hôtelier engagé dans un tourisme vertueux, mes compétences de facilitateur en efficience économique et en intelligence collective pour contribuer à la transition vers un tourisme positif. Car à mes yeux cette crise accélère considérablement non seulement notre prise de conscience mais aussi notre besoin d’agir maintenant. J’ai décidé de partir à la rencontre de professionnels du tourisme engagés mais aussi des personnes extérieures à nos métiers pour qu’ils partagent leurs expériences, leurs connaissances pour semer des graines d’actions dont nous avons besoin pour un tourisme positif en utilisant comme outil de communication le podcast. C’est ainsi qu’est né (X)périentiel le podcast du tourisme positif. Aujourd’hui nous avons publié 41 épisodes et à chaque interview c’est une opportunité pour nous tous de découvrir des actions, d’apprendre des expériences des invités et d’imaginer des actions à notre niveau. Ce podcast est au service d’un dispositif de transformation plus vaste de la transformation du secteur du tourisme.


Pour écouter le podcast (X)périentiel, [1] cliquer ICI
François Huet a plus de 30 ans d’expérience dans le tourisme avec une carrière en Europe, en Asie, dans le Pacifique et l’Océan Indien. Pionnier dans le tourisme positif en ouvrant les premiers laboratoires marins dans des hôtels 5 étoiles aux Maldives et Bintan avec comme intention de rendre la connaissance environnementale accessible au plus nombreux. Aujourd’hui entrepreneur, Il accompagne les dirigeants dans la création de leur histoire singulière en rassemblant les personnes autour de projets porteur de sens où chacun trouve sa place et contribue en conscience avec les enjeux environnementaux et sociétaux pour manager la transition.
Il a lancé ces derniers 6 mois 2 podcasts, (X)périentiel et (r)Evolution du Manager.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.




[1Le podcast (X)perientiel vient de lancer une campagne de financement participatif sur Ulule

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.