Recherche

Accueil > Provence > Economie > Tribune de Jean-Luc Chauvin. Cap sur les JO 2024 : ’le monde (...)

< >

Tribune de Jean-Luc Chauvin. Cap sur les JO 2024 : ’le monde économique sera au rendez-vous’

jeudi 15 avril 2021

Marseille accueillera les JO 2024 dans trois ans, aux portes du Parc national des Calanques pour les épreuves de voile, et dans le stade Orange Vélodrome pour les matchs de football. Un rendez-vous majeur pour notre territoire qui deviendra pour la première fois de son histoire un site olympique digne de notre vocation de terre d’accueil de grands événements, Coupes du monde de football en 1998 et de rugby en 2007 puis bientôt en 2023, Capitale européenne de la culture 2013, Euro de football en 1984 et 2016 …

JPEG - 67.7 ko
Jean-Luc Chauvin est le Président de la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence ©Cyril Chauvin

Au-delà du formidable écho médiatique qu’ils génèreront, ces JO nous offrent un horizon prometteur pour le « monde d’après » et un jalon porteur d’espoir face à la crise de notre économie locale. A commencer par les filières touristiques et évènementielles.

125 ans après leur création, les jeux Olympiques prendront ainsi une dimension nouvelle, une poignée de mois après une pandémie mondiale qui invite à l’humilité et à la sobriété. Le Comité International Olympique a d’ailleurs insisté sur l’impératif d’héritage dans l’organisation de ce rendez-vous, et Tony Estanguet, le Président du Comité d’Organisation de Paris 2024, a annoncé des Jeux « qui nous rassemblent, durables, exemplaires, responsables et partagés par le plus grand nombre ».

Tels sont les objectifs qui doivent nous guider, ici, pour faire du volet marseillais des JO 2024, un vecteur d’attractivité et de fierté collective. Une réussite qui insufflera confiance et ambition à notre territoire tout entier.

Événement le plus important au monde qui mobilisera 10 500 sportifs de 28 disciplines venus de 206 nations, 20 000 journalistes accrédités et qui attirera 4 milliards de téléspectateurs en engendrant un impact économique global estimé à plus de 10 milliards d’euros, soit l’équivalent de 41 championnats du monde, les JO représentent une chance unique pour Marseille et pour l’ensemble de notre territoire qui pourront en partie bénéficier de ces retombées en accueillant les épreuves de voile et de football. N’oublions pas que l’accueil de l’Euro 2016 avait généré 180 millions d’euros pour notre économie locale ...

Une chance unique de booster notre image, notre rayonnement et notre développement économique. Nous pourrons, ainsi aux yeux de la planète toute entière, affirmer notre identité de « métropole-monde », multiculturelle et accueillante. Nous pourrons illustrer notre capacité d’innovation, agir en précurseurs dans le droit fil de notre ADN historique, offrir nos atouts naturels, la beauté de notre baie et de la Provence et notre patrimoine culturel en partage. Nous pourrons témoigner de notre tradition d’hospitalité, de notre ouverture aux autres et de notre savoir-faire.

Nos TPE, PME, ETI, grands groupes, start-up, toutes nos entreprises et notre jeunesse pourront afficher leur talent, leur vitalité et leur créativité, leur ambition et leur capacité à explorer de nouveaux champs relationnels de développement et de Business.

Nous pourrons… Nous pourrons…

Nous le pourrons, à la condition de fédérer énergies et investissements autour d’une dynamique collective, d’un projet de territoire, d’un challenge partagé. Au-delà de la fierté qui nous anime à cette approche, obligation nous est faite de réussir ce grand-rendez pour conforter Marseille et la Provence dans leur vocation d’ouverture au monde et de terre d’accueil des grands événements, ancrées dans une position géographique privilégiée, riches d’une vocation maritime qui en fait la porte de l’Europe sur la Méditerranée vers les Suds.

Avec à la clef, un territoire toujours mieux valorisé, une économie toujours plus dynamique, une affluence touristique et hôtelière vigoureuse et une création d’emplois toujours plus forte. N’oublions pas, non plus, que la filière sportive représente, à elle seule, 10 300 emplois environ à l’échelle de notre Métropole !

Avec à la clef, une image, une attractivité et des perspectives Business reboostées.

Nous ne relèverons ce défi que si nous parvenons à fédérer, à rassembler, à partager les fruits du développement avec le plus grand nombre. Une ambition et un impératif au service desquels, j’en suis convaincu, le monde économique d’Aix Marseille Provence a un rôle majeur à jouer.

Riche d’une grande diversité de ressources, il rassemble des entreprises de toute taille et de toute nature d’activité, implantées dans nos villes comme dans nos noyaux villageois et dans les différents territoires de notre Métropole. Riche du dynamisme de chefs d’entreprises, d’indépendants, de commerçants et de salariés, d’investisseurs comme de porteurs de projets.

La CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence, qui représente les 134 000 entreprises de notre métropole, investira sans réserve toute son expertise et fédérera toutes leurs énergies sur le terrain face aux enjeux que porte ce grand rendez-vous. Elle en a déjà fait la preuve par le passé en s’impliquant puissamment dans l’accueil de la coupe du monde de rugby à Marseille en 2007, en étant chef de file et en coordonnant les initiatives pour l’année Capitale Européenne de la Culture 2013, ou au travers de sa contribution à l’événement MP2018. Et pourquoi même ne pas intégrer une dimension culturelle à l’accueil des épreuves des JO2024 ?

La culture peut être un formidable vecteur d’intégration et de partage dans la préparation et l’organisation des grands événements sportifs, et elle a joué un rôle majeur ici dans la mutation de notre territoire. Un volet culturel permettrait d’associer nos artistes à l’accueil de cet évènement, mais aussi les jeunes publics, au travers par exemple d’ateliers créatifs dans les écoles ou de projets artistiques dans nos entreprises (comme cela a pu être fait à l’occasion de l’année Capitale Européenne de la Culture) …

La CCI Aix Marseille Provence peut fédérer largement autour de ce grand événement.
Le Comité de candidature de Paris 2024 ne s’y est d’ailleurs pas trompé en organisant, en 2016, la première étape de son tour de France au Palais de la Bourse de Marseille. Une centaine de chefs d’entreprises y avaient participé, affirmant leur engagement autour de cette ambition et échéance.

Les acteurs économiques sont là, à nouveau prêts pour soutenir cet effort collectif vers cet événement porteur de tant de perspectives.

J’en appelle à tous et j’affirme notre volonté de nous associer dans le concret, sur le modèle de 2013, au service de l’immense chantier qui nous attend. Il est temps désormais d’accélérer la préparation de cet événement majeur de la décennie avec le monde économique, les commerçants, les élus des collectivités concernées, et tous les marseillaise et marseillais, pratiquants sportifs, licenciés ou non pour en faire un moment populaire et festif inoubliable.

C’est ensemble, et unis ensemble, tous, que nous réussirons. Alors, sans tarder, mobilisons-nous et mettons le cap sur les JO 2024 !

Jean-Luc Chauvin est le Président de la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.