DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Trophée des Champions : PSG 2 - OM 1 : L’OM en manque de (...)

< >

Trophée des Champions : PSG 2 - OM 1 : L’OM en manque de buteur

jeudi 14 janvier 2021

Alors que Mauricio Icardi a marqué le premier but et a provoqué le penalty transformé par Neymar, l’absence d’un avant-centre efficace est fatale à l’OM.

JPEG - 31 ko
C’est à l’avant dernière minute du temps réglementaire que Dimitri Payet a réduit le score (Photo archives Wallis.fr/ Laurent Saccomano)

Il faudra attendre la fin de la saison et une éventuelle finale de la Coupe de France pour voir l’OM de Villas-Boas soulever un trophée. Hier soir à Lens, avec une température glaciale et sans public, les Olympiens se sont inclinés avec un but d’écart contre le Paris Saint Germain maître du jeu et dominateur. Il y a onze ans, l’OM était sacré Champion de France avec Mamadou Niang, un avant-centre buteur. Puis, Djibril Cisse, André-Pierre Gignac et Bafétimbi Gomis ont fait claquer avec réalisme et efficacité les filets adverses. Il manque un véritable « goleador » à cette équipe. Un joueur capable de sentir les bons coups dans la défense adverse et de les convertir en buts. Hier soir, après une première mi-temps stérile, il a fallu attendre l’avant dernière minute du temps réglementaire pour voir Payet réduire le score.

Les Parisiens auraient pu mener quatre à zéro à la pause

Mais c’était trop tard, car Thauvin et Radonjic titulaires au coup d’envoi ainsi que Benedetto fantomatique et Germain impuissant n’ont pas marqué. Sans deux buts refusés pour hors-jeu et une frappe d’Icardi sur la barre transversale, les Parisiens auraient pu mener quatre à zéro à la pause. L’Argentin inspiré a ouvert le score pour Paris à cinq minutes de la fin de la première période malgré une belle parade de Mandanda. Icardi tirait aussi sur la barre transversale dans le temps additionnel. Yohann Pelé qui avait remplacé Steve Mandanda commettait une faute sur Icardi dans la surface de réparation. Neymar entré en jeu transformait le penalty accordé par Rudy Buquet après l’intervention de la VAR. Samedi prochain, l’OM reçoit Nîmes Olympique, un adversaire plus à sa portée. Mais il faudra marquer au moins un but de plus que l’adversaire pour s’imposer et prendre les trois points.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.