Recherche

Accueil > Méditerranée > Var > Var : la pression hospitalière reste élevée

< >

Var : la pression hospitalière reste élevée

dimanche 16 mai 2021

Dans un point sur la situation dans le département, Evence Richard, préfet du Var a souligné la confirmation des signes d’améliorations et a fait preuve d’un certain optimisme. Toutefois, la pression hospitalière reste élevée et toujours inquiétante.

JPEG - 40.8 ko
La pression hospitalière reste élevée © Mireille Bianciotto

« Il convient de rester prudent, d’où le maintien, au moins jusqu’au 19 mai, d’un certain nombre d’obligations (port du masque), ou d’interdictions (consommation d’alcool sur la voie publique, etc.), d’où aussi la poursuite des efforts en matière de vaccination avec l’ouverture à celle-ci de nouvelles catégories de population. Ce week-end comme le suivant sont mis à profit pour poursuivre la campagne et je remercie par avance celles et ceux qui assureront la vaccination et le fonctionnement des centres ces jours-là », indique Evence Richard.

Les indicateurs sanitaires

Le nombre de décès en établissement de santé est de 1 401, les patients hospitalisés en unité conventionnelle 157 et ceux hospitalisés en réanimation sont 70. Le nombre cumulé de clusters signalés s’élève à 760 dont 77 en cours d’investigation.

Le bilan de la vaccination dans le Var, au 6 mai au soir, fait état de 288 380 personnes qui ont reçu la première injection, 139 038 personnes ayant reçu la 2ème, soit 427 418 injections au total. En France, près de 17 millions de personnes ont reçu au moins une dose du vaccin, c’est un adulte sur 3. Par ailleurs, la prise de rendez-vous se fait toujours en ligne sur la plate-forme doctolib.fr ou par téléphone auprès des centres. Seules les personnes qui ont pris un rendez-vous peuvent être vaccinées. Un numéro national, le 0 800 009 110, permet également d’être accompagné dans ses démarches.

Les personnels des bureaux de vote

En vue des prochaines élections départementales et régionales (20 et 27 juin), les personnes mobilisées pour la tenue des bureaux de vote bénéficient de centres dédiés pour recevoir une première injection. Les prises de rendez-vous doivent être effectuées sur le site doctolib.fr.

Depuis le 10 mai, un centre a ouvert ses portes à Six-Fours pour 4 semaines, du lundi au vendredi. Trois centres vont prendre le relais à Brignoles, Draguignan et Fréjus les week-end des 22 et 23 mai, ainsi que les week-ends des 5 et 6 juin. De son côté, le Zénith de Toulon sera ouvert le week-end des 29 et 30 mai. L’hôpital interarmées Sainte-Anne sera ouvert du 24 mai au 6 juin tandis que l’hôpital Sainte-Musse ouvrira le 24 mai.
Le planning complet de l’ouverture des centres est à retrouver sur : var.gouv.fr

Les créneaux de rendez-vous ouvriront progressivement sur : www.doctolib.fr
Pour réserver, les personnels des bureaux de vote doivent être munis d’un login et d’un mot de passe que leur transmet le maire de la commune concernée. Outre la carte vitale et une pièce d’identité, les bénéficiaires de la vaccination sont tenus de présenter au centre dans lequel le rendez-vous a été pris l’attestation signée ( var.gouv.fr) par le maire de la commune.

Vaccination des 16-17 ans

La vaccination s’ouvre aux mineurs de 16 et 17 ans, présentant une pathologie les exposant à un "très haut risque de forme grave" (cancers en cours de traitement, maladies rénales chroniques sévères, transplantations d’organes, mucoviscidose, trisomie 21 et certaines maladies rares. En outre, les personnes de plus de 50 ans peuvent se faire vacciner dès à présent. La prise de rendez-vous est déjà ouverte. Depuis le 12 mai, il est possible de se connecter en fin de journée sur les sites de réservation afin de prendre rendez-vous pour le lendemain dans le cas ou des créneaux seraient vacants.

Education nationale

Afin d’accompagner la stratégie vaccinale aujourd’hui déployée sur l’ensemble du territoire, plusieurs outils d’information destinés au grand public sont mis à disposition sur le site du Gouvernement. Le simulateur d’éligibilité à la vaccination : Il permet à tout citoyen qui le souhaite de savoir rapidement s’il est éligible à la vaccination. Il est régulièrement mis à jour afin de suivre l’évolution de l’ouverture de la vaccination à de nouvelles catégories de personnes. Ce simulateur s’accompagne d’un outil de recherche pour trouver le point de vaccination le plus proche de chez soi.
Gilles CARVOYEUR

Plus d’info : gouvernement.fr

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.