DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Vincent Buffile, céramiste aixois, restaure la façade de Tacussel sur la (...)

< >

Vincent Buffile, céramiste aixois, restaure la façade de Tacussel sur la Canebière

vendredi 28 novembre 2014

JPEG - 131.5 ko
Vincent Buffile, à droite, supervise et participe à la restauration de cette devanture exceptionnelle sur la Canebière (Photo M.E.)

Au n° 88 de la Canebière, c’est l’une des devantures les plus connues à Marseille, celle de la librairie Tacussel dont le magasin, datant vraisemblablement des années 1930, serait dû aux architectes F. Mouren et H. Malgaud. La façade a certainement été réalisée une trentaine d’années plus tard et la devanture a conservé complet son décor d’origine : les dos d’ouvrages factices sont l’œuvre de Jean Amado, céramiste aixois révélé dans les années 1950 et les carreaux de céramique émaillés noirs de Frédéric Sourdive, lui aussi céramiste dans la cité du Roi René. Au-dessus de l’entrée, la partie centrale décorée de vagues en fer forgé et d’une étoile centrale occupée par une cigale de Louis Sicard, date également de cette époque. Les locaux de la librairie Tacussel vont bientôt s’ouvrir à nouveau, accueillant la billetterie et des bureaux du théâtre du Gymnase qui les jouxte.
Afin de restaurer cette devanture, c’est un céramiste aixois, Vincent Buffile, qui a été retenu, lui aussi faisant partie des héritiers de cette génération dorée des artistes des années 1950-1960 qui vivaient à Aix-en-Provence ou en pays d’Aix.
Vincent Buffile est né en 1955 de parents céramistes, Léonie et Jean.
Après de courtes études aux Beaux-arts d’Aix et quelques voyages, il se tourne naturellement en 1978 vers le métier de céramiste. En 1984 il épouse Monique et ensemble ils reprennent l’atelier familial. Ils créent ou collaborent à la réalisation de nombreux panneaux décoratifs pour des architectes et des décorateurs en France et à l’étranger. Depuis quelques années Monique perpétue la fabrication de vaisselle, distribuée dans de nombreuses boutiques. Vincent travaille avec des artistes et des plasticiens et participe à des concours et expositions, tout en développant une ligne créative personnelle. Il enseigne durant 10 ans à l’École de Céramique de Provence à Aubagne.
Pour cette restauration, les interventions de l’atelier Buffile ont été multiples. « J’ai d’abord réalisé des carreaux de céramique émaillés noirs afin de remplacer les manquants, confie Vincent Buffile. Fort heureusement les grandes céramiques d’Amado sont demeurées en très bon état et notre principal travail a été de les raviver et de redorer les lettres figurant sur les reliures monumentales. En revanche, les vitrines qui supportent les faïences ayant été détruites, elles vont être restituées à l’identique de ce qui existait auparavant. » Un bel exemple de restauration à l’heure où le patrimoine architectural a tendance à se déliter. Puis une devanture marseillaise à la gloire des céramistes aixois, c’est peu commun, non ?
Michel EGEA

Monique et Vincent Buffile, créateurs de céramiques contemporaines, utilitaires ou de décoration, vous accueillent dans leur atelier, 2bis Traverse de l’Aigle d’Or, à Aix-en-Provence ( à deux minutes à pied du Grand Théâtre de Provence et du parking Rotonde). Rendez-vous par téléphone au 04 42 27 23 51. Buffile

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.