DestiMed

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Vins de Cassis : goûtés et approuvés

< >

Vins de Cassis : goûtés et approuvés

samedi 23 janvier 2021

Comme chaque année, la deuxième quinzaine de janvier a vu se dérouler la dégustation d’agrément des vins de Cassis. Cette dégustation à l’aveugle, menée par des dégustateurs agréés, permet de valider la typicité et la qualité des vins présentés qui seront soit agréés, soit ajournés avant une deuxième dégustation.

JPEG - 112.7 ko
Jérômine Paret, Eric Marchand, Emmanuel Flouttard et Jonathan Sack ( de g. à dr.) avant que ne débute la dégustation. (Photo Michel Egéa)

C’est donc le millésime 2020 qui était soumis aux papilles des professionnels jeudi dernier au domaine La Dona Tigana. Dégustation un peu particulière, puisque respectant les règles sanitaires en vigueur, donc échelonnée sur toute une matinée avec des jurys convoqués à différentes heures. Que dire de ce millésime sinon que les blancs, dans leur grande majorité, sont vifs et fleuris, bien équilibrés et très plaisants. Une grande satisfaction pour les vignerons en ces temps difficiles. Les rosés, eux, sont plus hétérogène que ce soit en ce qui concerne les robes que les arômes.

Un gel perturbateur en mars

Pour Jonathan Sack, le président de l’association des vignerons de Cassis, ces vins viennent ponctuer une année très particulière avec un hiver sec et doux, un débourrement précoces et un printemps marqué par un épisode de gel assez intense dans la nuit du 25 au 26 mars dernier. « Le vignoble, particulièrement en avance végétative, a subi de nombreux dégâts à cette occasion avec, parfois, des conséquences sur les cépages marsanne et grenache. » Par la suite, poursuit Jonathan Sack, « les conditions climatiques ont été plus favorables, avec des températures relativement élevées et des pluies généreuses, notamment au mois d’avril, conférant ainsi une bonne vigueur au vignoble. »

Pas de canicule en 2020

Finalement, après un été sec, chaud mais pas caniculaire, les vendanges ont débuté le 24 août pour les parcelles les plus précoces. Pour le Président de l’association des vignerons de Cassis « la récolte a été plus complexe que ces derniers millésimes en raison des maturités parfois contrariées par l’épisode de gel. Les vendanges ont été parfaitement orchestrées par les vignerons et cette récolte 2020 s’est ainsi terminée fin septembre pour les parcelles plus tardives. »
Michel EGEA

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.