Recherche

Accueil > Provence > Politique > Vœux à la presse : le préfet Bouillon entend consolider la feuille de (...)

< >

Vœux à la presse : le préfet Bouillon entend consolider la feuille de route 2016

jeudi 19 janvier 2017

JPEG - 85.7 ko
Le préfet Stéphane Bouillon a présenté ses vœux à la presse (Photo Robert Poulain)

Lors de ses vœux à la presse, avant de présenter sa feuille de route pour 2017, le préfet de Région Paca, Stéphane Bouillon est revenu sur 2016, se félicitant notamment des résultats. « Maintenant la métropole fonctionne, la L2 Est est ouverte, le chômage commence à reculer - il est à son plus bas niveau depuis 4 ans 11,1%- , j’ai signé 36 contrats de mixité sociale sur 42 communes carencées, l’Euro 2016 s’est bien passé avec 181M€ injectés dans l’économie du territoire », énumère-t-il.
Au micro de Mireille Bianciotto, le préfet Stéphane Bouillon revient sur les contrats de mixité sociale, le soutien économique -le chômage, l’emploi- les risques d’attentats (enregistrement réalisé avant le lancement de MP2017), l’accueil des réfugiés.

Il considère ensuite 2017 comme « une année de consolidation ». D’abord la poursuite de la réforme des services de l’État avec une révision de la carte des arrondissements préfectoraux « pour les faire coller avec le périmètre des intercommunalités ». Ensuite, la poursuite de la relance économique de la Région et voit dans les « 10 000 hectares disponibles » sur la partie Ouest du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), un espace où développer « un poumon industriel pas seulement pour le département ou la Région mais pour la France ». Enfin en ce qui concerne une fusion du Département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille Provence comme l’a suggérée le socialiste Patrick Mennucci, Stéphane Bouillon considère qu’à ce stade « il ne faut rien changer, nous avons une métropole qui démarre... ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

  • Il vaut mieux en sourire ; les 10 000 ha de Fos, le préfet va les remplir comment ? il sait que le GPMM ne figure même pas dans le top 100 des ports mondiaux pour le trafic conteneurs ? Il croit que ce médiocre Euromed Center va attirer des pépites ou des sièges de grandes entreprises ? Il a une vue objective des atouts touristiques de Marseille ? mais il ne doit pas connaitre Barcelone ...
    M. le préfet aurait dû centrer son discours sur les efforts à faire pour les élus locaux ; il n’avait rien à perdre car il sera certainement remplacé prochainement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.